Carrefouristes à l’œuvre

2017

Jessica Opoku-Amoah (Ghana)

Je suis native de Toronto et de descendance ghanéenne. J’effectue un mandat comme coordonnatrice de réseau au sein de l’organisme Women in Law and Development in Africa (WiLDAF-Ghana). Mon but est de fidéliser les membres actuels et d’en recruter de nouveaux. Ce mandat m’amène à collaborer avec des membres du réseau WiLDAF partout au Ghana. Diplômée en gestion des affaires à l’Université York, je me consacre bénévolement depuis une dizaine d’années à la promotion de l’égalité des sexes. C’est une chance pour moi d’œuvrer aussi à cet idéal au Ghana.

 


Asia Clark (Ghana)

J’ai fondé l’entreprise Wild Moon Jewelry, une marque de bijoux faits à la main établie à Toronto, qui met en valeur l’origine ancestrale, la sagesse et la pérennité, tout en favorisant l’expression artistique. Je réalise un mandat pour Carrefour International en tant que conseillère en entrepreneuriat auprès de Pro-Link Ghana, une organisation qui met sur pied des programmes de santé publique et d’autonomisation économique destinés aux femmes et aux filles vulnérables. Je coordonne un projet axé sur le développement d’entreprises de création au sein du Obrapaa Women’s Group. Ce dernier regroupe 15 femmes âgées de 18 à 40 ans, certaines sont des ex-travailleuses du sexe. Le projet s’inscrit dans la mission de Pro-Link, laquelle est de transmettre aux femmes des outils concrets qui les aideront à accroître leur autonomie et à lutter contre la pauvreté. J’espère avoir l’occasion d’animer d’autres programmes du même genre dans différents contextes culturels.


Regina Odofle Thompson (Ghana)

Je suis au Ghana pour travailler avec le WiLDAF à titre de conceptrice de programmes axés sur des modèles substitutifs de résolution de différends et en déjudiciarisation. Mon travail consiste à aider les femmes à résoudre les conflits sans recourir au système judiciaire. Je suis enthousiaste à l’idée de réaliser ce mandat parce que ce domaine me passionne et que j’aime travailler avec des femmes et en leur nom dans différentes fonctions. Je suis une spécialiste dans le rôle que la culture peut avoir dans l’émergence des conflits et leur résolution durable. J’espère mettre à profit un éventail de perspectives qui permettront de créer et d’offrir un programme culturellement adapté et centré sur les femmes, au Ghana.


Andrea Ospina (Bolivia)

Je suis ingénieure industrielle et je m’intéresse tout particulièrement à l’alimentation et à l’environnement. J’effectue un mandat auprès de l’Association des organisations de producteurs écologiques de Bolivie (AOPEB) à titre de conseillère en développement organisationnel. Je séjournerai là-bas pendant huit mois et travaillerai au renforcement de l’association et à l’examen de ses manuels de procédures et de règlements. J’ai bon espoir d’aider l’AOPEB à atteindre son objectif de créer un monde plus vert, juste et durable.

Je crois en l’utilité de la coopération internationale et aux principes qui guident notre action. L’approche de Carrefour International m’a toujours intéressée et la mission poursuivie par l’AOPEB me passionne.


Yvonne SAWADOGO (Burkina Faso)

Depuis juin 2017, je travaille avec Carrefour International dans le milieu enrichissant de la coopération internationale. Je suis conseillère en communications auprès de la Coalition Burkinabé pour les Droits de la Femme (CBDF). Mon rôle principal consiste à mettre à jour le plan de communications et à surveiller la mise en œuvre des activités planifiées. Je suis convaincue que ma contribution et mes efforts produiront des retombées concrètes et durables. Les communications sont un atout essentiel pour toute organisation et je crois fermement que l’élaboration d’un bon plan en la matière aidera la CBDF à accroître l’efficacité de ses actions, en plus d’asseoir son influence à l’échelle nationale et internationale.


Afifa Ayeva (Togo)

Je suis conseillère en communications auprès de l’ONG togolaise La Colombe où j’œuvre à l’avancement des femmes et des jeunes entrepreneures dans les régions rurales. J’ai quitté le Togo il y a 16 ans pour aller étudier en Europe. Depuis, j’ai vécu en Belgique, aux États-Unis et en Chine, et me suis ensuite établie au Canada il y a quelques années. Grâce à Carrefour International, j’ai eu la chance de vivre ma toute première expérience professionnelle « à la maison ». Me réadapter à mon pays d’origine représente un certain défi, puisque ma connaissance de la vie là-bas était rattachée à mes souvenirs d’enfance, à la vie familiale et aux vacances. Mon expérience à titre de volontaire a confirmé mon désir de me consacrer aux enjeux du développement en Afrique. Une fois mon mandat terminé, je chercherai un autre poste dans ce secteur.


Fernand Roy (Togo)

Après 31 années de service, j’ai pris ma retraite de la Banque de Montréal. J’ai décidé de travailler en coopération internationale parce que c’est un milieu constructif, enrichissant et stimulant. Après avoir réalisé des mandats au Togo en 1972 et au Cameroun en 1980, je voulais revivre l’aventure. Mon expérience antérieure m’a permis de retourner au Togo en tant qu’agent de liaison. Mes fonctions m’amènent à côtoyer sur une base régulière les volontaires et les partenaires de Carrefour International, ce qui est pour moi une source de grande satisfaction.


Soul Man Gueye (Togo)

J’ai terminé mes études à l’Université de Montréal en 2012. Les enjeux de la migration et de l’éducation et les défis de la coopération internationale m’intéressent vivement. Mon parcours dans ce secteur a débuté en 2013 par un stage en éducation qui s’est déroulé en République dominicaine dans le cadre du programme Québec sans frontières (QSF). Cette première expérience a été déterminante pour la suite de ma carrière. J’ai travaillé également comme enseignant au Vietnam et participé à des projets sur la gestion des déchets et l’écotourisme au Togo. J’occupe aujourd’hui la fonction de conseiller en développement des programmes de leadership des jeunes au sein d’une ONG togolaise vouée à la défense et à la promotion des droits des femmes, le GF2D.


Sierra Nallo (Ghana)

Le mandat de coordonnatrice des communications proposé par Carrefour International me convenait parfaitement en raison de l’expérience que je possède en production film et photo. Je travaille au Ghana dans le but de documenter les projets mis sur pied par les organismes WiLDAF, Pro-Link, Abantu et NEWIG. J’ai hâte de capter sur pellicule les histoires de nos partenaires et de recourir à différents outils de communications pour appuyer leur développement.


Pierre K. Tchansi (Togo)

Ancien fonctionnaire, j’ai travaillé pendant plus de six ans au ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de l’Hydraulique du Togo dans le domaine des techniques agricoles et du développement rural. Je détiens un diplôme universitaire en développement rural et en agronomie. J’ai rejoint les rangs de Carrefour international en 2017 dans le but de réaliser un mandat à titre de conseiller en développement agroécologique auprès de l’ONG togolaise La Colombe.


Sherry Peters (Ghana)

Je suis originaire de Terre-Neuve-et-Labrador et je m’investis depuis 16 ans dans des programmes de développement et d’éducation sur quatre continents, notamment aux Philippines, en République dominicaine, à Djibouti, au Malawi, au Mexique et au Pérou. Après avoir enseigné l’anglais au Pérou pendant quatre ans, j’ai commencé à former d’autres enseignants. Toutes ces expériences m’ont amenée à organiser et à animer des programmes de leadership et des conférences. Peintre autodidacte, je marie mon goût pour la création à mon amour des enfants; je cherche à les instruire et à cultiver leur créativité en m’appuyant sur les arts plastiques et mes qualités d’organisatrice. J’effectue en ce moment mon deuxième mandat avec Carrefour en tant que conseillère en développement organisationnel et en formation sur les besoins spéciaux auprès du WiLDAF. Je travaille avec des filles marginalisées afin de les aider à développer leur confiance en elles et à acquérir des connaissances et des compétences de base.