Foire aux questions – QSF (FAQ)

Les personnes qui désirent postuler peuvent le faire dans la page des offres de volontariat QSF. En cas de difficulté technique ou de question, contactez notre équipe volontariat.

Oui. Pour participer au programme Québec sans frontières (QSF), il faut être âgé de 18 à 35 ans (18 ans au moment du départ et 35 ans à la date limite d’inscription au projet). De plus, il faut être citoyen canadien ou résident permanent du Canada, et résider au Québec au moment de la demande.

Carrefour fournit le billet d’avion aller-retour, une assurance-maladie et tous les coûts liés à la nourriture, l’hébergement et le transport dans le pays d’accueil, ainsi que les dépenses associées à la formation pré-départ.

Les stages durent 75 jours et se déroulent habituellement entre la mi-mai et la mi-août. Précisons toutefois que le programme QSF exige un engagement d’un an à compter de la date de sélection, qui se poursuivra après le retour au Canada. Par ailleurs, les participants doivent assister à des formations pré-départ, collecter la somme de 2 000 $ avant leur départ et s’investir dans un projet d’engagement du public après leur retour.

Les mandats QSF sont publiés en ligne durant l’été précédant la date de départ (à titre d’exemple, les mandats prévus en 2019 seront affichés durant l’été 2018). Le formulaire d’inscription doit être soumis en ligne. En règle générale, la sélection a lieu à l’automne durant les mois de septembre et octobre. Les personnes retenues sont convoquées à une entrevue de groupe (jour de sélection QSF) et à une entrevue individuelle qui conduiront au choix des meilleurs candidats pour chaque projet. L’adhésion aux valeurs prônées par Carrefour et QSF, l’ouverture d’esprit à l’égard des autres cultures et la personnalité comptent parmi les critères de sélection. Étant donné que QSF est un programme d’initiation au développement international, il n’est pas nécessaire d’avoir travaillé ou voyagé à l’étranger pour y participer.

Non. Des cours de langue sont habituellement offerts par Carrefour ou par l’organisation partenaire une fois sur le terrain.

Le programme comprend cinq séances de formation prédépart obligatoires. Différents sujets y sont abordés : introduction au développement international, communication et sensibilisation du public, collecte de fonds, égalité des sexes, santé, dynamique de groupe, résolution des conflits et gestion des risques. Nous offrons également une formation réorientation au retour au Canada.

Les volontaires sont hébergés par une famille d’accueil (un ou deux volontaires par famille en règle générale).

La première source de soutien est le ou la responsable d’équipe qui accompagne le groupe dans le pays d’accueil. Chez Carrefour, l’adjoint ou l’adjointe à la programmation QSF sera votre contact direct. Les volontaires peuvent aussi s’appuyer sur les conseils de collègues de l’organisation hôte, le personnel de Carrefour et d’autres volontaires.

Tous les responsables d’équipe reçoivent une formation sur les situations d’urgence pouvant survenir dans le pays d’accueil, notamment en ce qui touche la santé et la sécurité. En cas de maladie ou de blessure, vous pourrez compter sur leur aide et celle de l’organisation partenaire. Chaque responsable d’équipe dispose d’une trousse de secours et d’un fonds d’urgence destiné à couvrir les dépenses en soins de santé à l’étranger. Par ailleurs, tous les volontaires bénéficient d’une assurance voyage qui couvre les frais médicaux.

Les personnes inscrites à QSF n’ont pas droit à un congé pendant le projet. Toutefois, une retraite est prévue à mi-mandat pour permettre au groupe de voyager hors de la communauté d’accueil pendant une brève période. Cette activité organisée par l’organisation partenaire et le ou la responsable d’équipe dure habituellement de trois à cinq jours.

Oui, il est possible d’avoir plus d’un groupe QSF par pays mais les groupes seront placés dans des communautés différentes.

Carrefour se charge des démarches relatives aux visas pour tous les participants de QSF.

Oui. Vous devrez consulter votre médecin de famille ou une clinique du voyage pour connaître les vaccins requis et vérifier si votre carnet de vaccination est à jour. Veuillez noter que certains vaccins (contre la fièvre jaune, par exemple) sont obligatoires pour l’obtention du visa dans un certain nombre de pays, à moins d’obtenir une dérogation de la part d’un professionnel de santé. Les volontaires assument le coût des vaccins non couverts par le régime d’assurance public ou privé.

Non. Les volontaires ne sont pas autorisés à voyager seuls et doivent demeurer dans la communauté d’accueil pour toute la durée du projet.

Non. Les groupes sont tenus de voyager ensemble pour se rendre dans le pays d’accueil et en revenir. Il n’est donc pas possible de prolonger son séjour.

Oui. Les volontaires sont tenus de recueillir des fonds pour appuyer nos programmes outre-mer. Carrefour vous aide à élaborer une stratégie de collecte de fonds et met à votre disposition conseils et outils pour vous appuyer. Chaque participant doit recueillir la somme de 2 000 $ avant la date de départ.

Le Fonds de sensibilisation du public est un programme auquel les volontaires de QSF doivent participer après leur retour au Canada. Chaque groupe reçoit un budget de 1 500 $ pour présenter l’expérience vécue par ses membres avec Carrefour International et Québec sans frontières. Carrefour offre une formation et des ressources pour aider les participants à atteindre leurs objectifs.

Les responsables d’équipe sont habituellement d’anciens volontaires de QSF. Ce n’est toutefois pas un prérequis. Il faut avoir au moins 21 ans et posséder de bonnes compétences en leadership et de l’expérience en animation de groupes. Les responsables d’équipe sont chargés de la sécurité et du bien-être des membres du groupe et reçoivent une formation complémentaire pour les assister dans leur rôle. En règle générale, leur recrutement se déroule avant celui des participants (soit fin août ou début septembre). Un ou une responsable d’équipe est recruté pour chaque projet.