Foire aux questions – PCV (FAQ)

Les personnes qui désirent postuler peuvent le faire sur notre site. En cas de difficultés techniques ou de question, contactez notre équipe volontariat.

Tous les participants doivent être agé d’au moins 19 ans. Il n’y a pas d’âge limite pour la majorité de nos programmes. Des personnes de tous les âges et professions peuvent y participer. Que vous soyez en début de carrière, bien établi professionnellement ou à la retraite, vous pourriez être la personne que nous cherchons pour l’un de nos projets.

Carrefour International fournit le billet d’avion aller-retour et une allocation de subsistance basée sur le coût de la vie dans la communauté où vous séjournez. Vous êtes invité à vivre selon les mêmes normes que vos hôtes pour mieux vous intégrer dans votre communauté d’accueil.

Au Canada, nous assumons certains frais médicaux et le coût des vaccins exigés par le programme ou le pays d’accueil, lorsqu’ils ne sont pas couverts par le régime d’assurance-maladie public ou privé du participant.

Carrefour fournit à ses volontaires outre-mer une assurance-maladie ainsi qu’une assurance-vie. Les titulaires d’une assurance privée qui désirent complémenter le régime offert par Carrefour peuvent conserver leur couverture à leurs propres frais durant leur séjour. Toutefois, tous les volontaires doivent s’inscrire au régime d’assurance de Carrefour, qu’ils soient assurés ailleurs ou non.

En règle générale, les mandats durent de 9 à 12 mois, mais ils peuvent être plus courts ou plus longs, selon le projet. La durée du placement est indiquée dans la description de chaque mandat. Consultez nos offres de volontariat pour le savoir.

Carrefour recrute des volontaires qui sont citoyens canadiens ou résidents permanents du Canada, en tenant compte de leur expertise et des besoins identifiés par nos partenaires outre-mer. Nous menons des entretiens avec les candidats qui correspondent aux critères de sélection afin de déterminer s’ils répondent aux besoins du projet. Après l’entrevue et la vérification des références, le dossier de candidature est transmis à l’organisation partenaire, à qui il appartient de faire le choix final. Dans le cadre du processus pre-départ, les volontaires sélectionnés doivent soumettre une vérification de casier judiciaire, recevoir l’approbation du consultant médical de Carrefour International, et obtenir un visa pour le pays où ils vont effectuer leur mandat (si nécessaire).

Les mandats proposés par Carrefour le sont à titre individuel. Vos proches peuvent vous accompagner durant votre séjour, mais tous les coûts et la logistique seront à votre charge.

Si le mandat se déroule dans un pays africain, il n’est pas nécessaire de parler l’une des langues locales; selon le pays, la maîtrise du français ou de l’anglais suffit. Une fois sur place, toutefois, vous êtes invités à apprendre la langue de la région où vous travaillerez. Si le mandat se déroule en Bolivie, il est essentiel de maîtriser l’espagnol à un niveau avancé.

Carrefour International fournit une formation pré-départ complète ainsi qu’une orientation dans le pays d’accueil à tous les volontaires. Nous offrons aussi une formation réorientation au retour au Canada. Nous vous aidons à déterminer comment vous pouvez demeurer engagé dans votre communauté et vous acquitter de vos responsabilités en matière de sensibilisation du public.

Carrefour organisera un hébergement temporaire à votre arrivée dans le pays d’accueil. Cette période de transition vous permettra de trouver un hébergement adéquat avec l’aide de notre personnel. Le coût du logement est compris dans la modeste allocation de séjour établie en fonction du coût de la vie dans le pays d’accueil.

Les volontaires peuvent compter sur le soutien du personnel de Carrefour au Canada et dans le pays d’accueil. Ils peuvent aussi s’appuyer sur les conseils de collègues de l’organisation hôte et d’autres volontaires.

Carrefour vous fournira une liste de cliniques et de pharmaciens de bonne réputation dans le pays hôte ou la communauté d’accueil. Vous bénéficierez également d’une assurance-maladie qui vous permettra de consulter un médecin en cas de besoin, d’obtenir des médicaments sur ordonnance et d’accéder aux services hospitaliers.

Les participants ont droit à 1,67 jour de congé par mois travaillé. Vous devrez négocier les dates de vos vacances avec votre supérieur immédiat dans l’organisation hôte. Vous devrez aussi en aviser le personnel de Carrefour et préciser si vous avez l’intention de sortir du pays d’accueil. De plus, les volontaires observent le calendrier des congés (fêtes nationales et religieuses) établi par l’organisation partenaire.

Selon le projet et les besoins des partenaires, il peut y avoir plus d’un Carrefouriste œuvrant au sein d’une même organisation ou d’un même pays.

Les volontaires doivent entreprendre eux-mêmes les démarches nécessaires. Carrefour fournira toute les informations et les documents requis par le pays d’accueil et remboursera l’ensemble des dépenses relatives à l’obtention des visas, visas de transit, permis de travail et prorogations de visa, avant et pendant le mandat.

Oui. Vous devrez consulter votre médecin de famille ou une clinique du voyage pour connaître les vaccins requis et vérifier si votre carnet de vaccination est à jour. Veuillez noter que certains vaccins (contre la fièvre jaune, par exemple) sont obligatoires pour l’obtention du visa dans un certain nombre de pays, à moins d’obtenir une dérogation de la part d’un professionnel de santé. Carrefour assume le coût des vaccins non couverts par le régime d’assurance public ou privé du participant.

Les volontaires sont tenus de recueillir des fonds pour appuyer nos programmes outre-mer. Carrefour vous aide à élaborer une stratégie de collecte de fonds et met à votre disposition outils et conseils pour vous aider. Chaque Carrefouriste est tenu de collecter au minimum 500 $.

Carrefour vous versera une modeste allocation de séjour dont le montant est établi en fonction du coût de la vie dans le pays d’accueil. Le calcul tient compte des dépenses quotidiennes courantes, dont certaines sont énumérées ci-dessous. Veuillez noter que ce ne sont là que des suggestions. Les dépenses varieront selon les besoins et les habitudes de chaque personne.

  • Hébergement dans le pays d’accueil
  • Transport aller-retour du travail
  • Épicerie
  • Activités sociales
  • Communications (internet, frais postaux et appels)
  • Articles de toilette

Carrefour fournit également une somme modeste pour les coûts d’installation. Toutes les autres dépenses sont aux frais des participants. Une partie de l’allocation de séjour vous sera versée avant votre départ.