L'égalité, ça compte

5 bonnes résolutions à prendre pour faire avancer les droits de la personne

Les défis internationaux font sans cesse les manchettes, y compris sur ce blogue. À plusieurs reprises cette année, a-t-on pu constater que les efforts pour bâtir un monde meilleur stagnaient, voire étaient systématiquement anéantis, surtout en ce qui concerne les femmes et les personnes les plus vulnérables. Du vitriol sur les médias sociaux aux décisions politiques qui font reculer les droits humains, il y a de quoi entretenir le cynisme.

En ce début d’année, nous avons pourtant de nombreuses raisons de célébrer. L’appel #ÉcoutezMoiAussi lancé dans le cadre des 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le genre de l’ONU a été entendu partout sur la planète. La Carrefouriste Sierra Nallo y a répondu en publiant son Mémo à mes camarades de la génération Y : assumez la responsabilité de votre citoyenneté mondiale – paru dans le Toronto Star et le Vancouver Province.

Au Ghana, où des volontaires de Carrefour travaillent depuis des années pour améliorer l’accès à la justice des victimes de violence, la campagne des 16 jours s’est conclue par le lancement du premier tribunal adapté aux besoins des enfants (Model Child Friendly Court), un tribunal voué aux causes de violence fondée sur le genre au sein de la Cour suprême du Ghana et ayant pour mandat de faciliter l’accès à la justice des enfants victimes de violence.

Qu’il se manifeste par la parole ou par le geste, votre soutien aux mouvements citoyens et activistes est bénéfique. Il suscite l’espoir. Il facilite le changement. Dans l’esprit des bonnes résolutions de la Nouvelle Année, je vous propose une liste des 5 actions pouvant contribuer à promouvoir les droits de la personne, à éliminer la pauvreté, à lutter contre les changements climatiques et à défendre les enjeux qui vous tiennent à cœur.

 

1.RESTEZ informÉ.E

À l’ère des fausses nouvelles et de la manipulation des médias sociaux, il n’est pas toujours facile de trouver des sources crédibles où puiser l’information factuelle nécessaire pour bien comprendre les enjeux complexes. Mais ça vaut le coup d’essayer. Au risque de verser dans le cliché, savoir, c’est pouvoir! Pour pondre des idées qui changeront le monde, il faut connaître le contexte.

 

2. Défiez la haine

Les trolls d’Internet et messages haineux sur les médias sociaux font du tort. Les propos violents peuvent mener à la violence physique. Les mots ont du poids. Nous l’avons vu dans les communautés où nous travaillons outre-mer, et ici même au Canada. Que ces manifestations de haine sous toutes leurs formes frappent ici ou ailleurs, dans Internet ou en personne, nous devons les dénoncer haut et fort en toute solidarité avec tous les êtres humains en quête de paix et d’égalité.

 

3. FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX et exhortez les décideurs à agir

Le soutien qu’offre Carrefour aux hommes et aux femmes qui luttent pour faire respecter leurs droits fondamentaux et assurer un avenir meilleur pour leurs enfants et leurs communautés porte ses fruits. Dans de nombreuses régions du monde, les personnes qui revendiquent leurs droits peuvent s’exposer à des risques. Nous saluons le courage de nos partenaires qui, partout en Afrique et en Bolivie, militent pour l’égalité. Des volontaires de Carrefour au Canada prennent aussi la parole : l’ex-vice-première ministre Anne McLellan décrit avec éloquence les pressions que subissent les femmes qui tentent d’accéder à la justice ; la présidente du conseil Susan Watts présente une thèse convaincante pour un financement accru des programmes qui renforcent les droits des femmes et des filles ; à la Chambre des communes, le député Rob Oliphant souligne les contributions de Carrefour et de ses volontaires. Nous pouvons soutenir ces nombreuses personnes qui, dans les pays du Sud et ailleurs dans le monde, ne jouissent pas des droits fondamentaux et de l’accès aux services de base et qui sont exposées à la violence en exhortant nos décideurs à leur consentir un appui accru, tant en paroles qu’en argent. Nous sommes en année électorale, c’est le moment parfait pour agir.

 

4. Devenez volontaire

Sierra en a témoigné avec éloquence dans son billet : les volontaires sont la force vive de Carrefour. Nous invitons toutes les personnes qui souhaitent mettre leurs expérience, compétences et passion à contribution – et qui sont enclines à faire des découvertes et à apprendre – à devenir volontaires, que ce soit outre-mer ou au sein de leur communauté. Il y a certainement une foule d’organisations servant des populations vulnérables ou défendant des enjeux qui bénéficieraient de votre contribution.

 

5. Faites un don

Une liste de résolutions en matière d’activisme serait incomplète sans y intégrer le don. Vous connaissez sans doute déjà le travail qu’accomplit Carrefour, les vies que nous touchons, les changements que nous créons. Nous devons toutefois, et pouvons, multiplier nos efforts. Tout le monde n’a pas la capacité de faire un don en argent, mais il y a beaucoup d’autres façons d’apporter sa contribution comme en témoignent les points précédents. Si vous avez cette capacité, nous mettrons vos dollars à l’œuvre. Grâce à la générosité de ses donatrices et donateurs, Carrefour peut poursuivre le travail de promotion de l’égalité amorcé il y a 60 ans en soutenant les victimes de violence, renforçant la résilience des agriculteurs confrontés aux changements climatiques et créant des occasions d’emploi et des sources de revenus pour les personnes vivant dans certaines des régions les plus pauvres du monde. Chaque contribution, aussi petite ou grande soit-elle, est un geste important pour l’édification d’un monde meilleur.

Quelle que soit l’action que vous choisissez, engagez-vous avec passion! Nous sommes tous des citoyennes et citoyens du monde, qu’on le veuille ou non, et nous devons unir nos efforts pour rendre ce monde plus juste.

Je vous souhaite une année 2019 remplie de paix et de joie.

About Christine Campbell
Christine is the National Director External Relations at Crossroads International. She has more than 20 years’ experience engaging stakeholders to advance public policy, increase profile and financial support.

Related Posts - Droits des femmes et des filles

Retour au blog