L'égalité, ça compte

Célébrons le leadership des femmes dans l’investissement d’impact

Nous avons fait d’énormes progrès sur le plan de l’égalité des droits pour les femmes et les filles dans le monde. En témoignent le travail de Carrefour International pour l’avancement des droits des femmes et des filles dans les pays en développement, les mouvements #MoiAussi et Time’s Up qui ont braqué les projecteurs sur la prévalence du harcèlement sexuel, et le documentaire Period. End of Story. qui a remporté l’Oscar du meilleur film dans sa catégorie. À l’occasion de la Journée internationale des femmes, nous avons voulu souligner le travail d’un groupe de femmes qui font bouger les choses dans le secteur de l’investissement d’impact ici au Canada.

 

Trish Nixon, CoPower

En tant que directrice de l’investissement d’impact chez CoPower, une entreprise qui émet des obligations vertes garanties par des prêts consentis à des projets d’énergie verte, Trish Nixon aide à démocratiser les investissements dans les énergies propres au Canada. Elle a reçu le premier prix Ewart Newton pour l’innovation sociale en reconnaissance de son rôle au titre du placement, par CoPower, de 6 millions de dollars dans des prêts à des projets d’énergie propre. En quoi la mission de CoPower l’interpelle-t-elle? Dans son témoignage publié dans la série Climate Action Superheroes de Genus Capital, elle indique que le défi que relève CoPower est de fournir « des solutions rentables et axées sur le marché à des problèmes sociaux et environnementaux. »

« CoPower est une plateforme et un modèle qui surmonte le plus important défi qui s’est présenté à mon secteur à ce jour, dit Mme Nixon. C’est très excitant. Nous éliminons les obstacles à l’accès de sorte que chaque citoyenne et citoyen peut désormais voter avec son argent sans compromettre ses objectifs financiers. À mon avis, c’est ainsi que nous allons bâtir un système capitaliste socialement responsable. » À ce jour, CoPower a recueilli plus de 18 millions de dollars grâce aux obligations vertes liées à des projets d’énergie propre.

 

Vicki Saunders, SheEO

Vicki Saunders a un objectif ambitieux : au moyen du modèle novateur de financement de SheEO pour les jeunes pousses fondées par des femmes, elle veut créer un fonds d’un milliard de dollars qui permettra le lancement de 10 000 entreprises dirigées par des femmes chaque année.

Le modèle est simple : des « activatrices » fournissent chacune du capital d’amorçage à hauteur de 1 100 $. Ce capital est remboursé sans intérêt sur cinq ans et versé dans une réserve de capital de risque. Les activatrices sont invitées (sans y être obligées) à participer au processus de sélection des entreprises. Dans leur demande de financement, les nouvelles entrepreneures doivent indiquer non pas comment elles entendent générer des profits, mais bien comment elles souhaitent changer le monde. À ce jour, SheEO a aidé à lancer 32 entreprises, y compris le vélo déambulateur Alinker, l’épicerie zéro déchet Nada, et les emballages alimentaires à la cire d’abeille Abeego.

 

Rebecca Hurwitz,
Clayoquot Biosphere Trust

Rebecca Hurwitz est directrice générale du Clayoquot Biosphere Trust (CBT). À titre de fondation communautaire locale, le CBT gère une fiducie pour Clayoquot Sound, l’une des 18 réserves mondiales de la biosphère de l’UNESCO au Canada et des 2 réserves en Colombie-Britannique. Pour souligner cette désignation, le gouvernement fédéral a octroyé en 2000 une subvention de 12 millions de dollars aux collectivités de Clayoquot Sound en créant le Fonds canadien.

Le Clayoquot Biosphere Trust (CBT) gère ce fonds de dotation en respectant l’esprit et l’intention à l’origine de la désignation de réserve de la biosphère par des programmes éducatifs novateurs et des activités de recherche en développement durable, et en mettant en valeur les collectivités et écosystèmes exceptionnels de Clayoquot Sound.

Mme Hurwitz a notamment pour rôle de superviser le portrait et bilan de santé semestriel des collectivités, Signes vitaux, qui présente sous forme conviviale des données de différentes sources sur dix thèmes, y compris l’éducation, l’économie, la santé, les langues et la culture. Il vise à fournir aux dirigeants locaux les connaissances nécessaires à la prise de décisions éclairées. Mme Hurwitz veille à ce que le CBT relaie les données qui font écho aux préoccupations locales, afin de mieux soutenir et protéger les écosystèmes et collectivités.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le secteur de l’investissement d’impact et le rôle qu’y jouent les femmes, écrivez à michael@cintl.org

About Sue May Talbot
Sue-May has been with Crossroads' partner and investment firm, Genus Capital since the day the firm was founded in 1989. In addition to being a registered Portfolio Manager, Sue is also Director of Client Service.

Related Posts - Investissement d'impact

Retour au blog