Nouvelles

« Hier et aujourd’hui », un portrait de Carrefouriste

Quand il a quitté le Canada en 1986 pour un mandat de volontaire à Saint-Vincent-et-les-Grenadines avec Carrefour International, Sean Kelly, alors étudiant en théâtre de 21 ans, ignorait qu’il allait vivre une expérience qui changerait son parcours professionnel. Avec la Carrefouriste Heather Stewart et la travailleuse communautaire et activiste vincentaise Nelcia Robinson, il a travaillé dans une école préscolaire – Glebe Hill Preschool – de la communauté de Barrouallie. Ensemble, ils ont contribué à l’élaboration du programme et à la formation du personnel local. Sean avait enseigné au préscolaire en Nouvelle-Écosse et Heather était enseignante au Manitoba.

L’école Glebe Hill de St. Vincent en 1986 et en 2017

« Ce fut une expérience extraordinaire », se rappelle Sean trente ans plus tard. Parallèlement à son travail à l’école, il a aussi œuvré auprès d’un groupe communautaire dans la capitale Kingstown et enseigné la photographie à de jeunes hommes qui désiraient former une coopérative photographique.

Sean est resté huit mois à Saint-Vincent et ce séjour a forgé son intérêt pour le développement international. « J’étais sensible aux enjeux sociaux avant mon départ, mais c’est outre-mer que j’ai acquis un véritable intérêt pour le développement communautaire et les enjeux de développement. Dès mon retour de Saint-Vincent, j’ai troqué mon programme de théâtre pour le programme de développement international. »

Sean a trouvé sa voie. Il a fait du bénévolat auprès de groupes de solidarité internationale et travaillé pratiquement vingt ans pour Cuso International, une autre agence de coopération volontaire. Il est maintenant directeur des programmes énergétiques pour une ONG environnementale en Nouvelle-Écosse.

Sean garde de très bons souvenirs de son mandat avec Carrefour à Saint-Vincent. « Carrefour m’a ouvert la voie vers une carrière en développement international. Je sais que cette expérience m’a apporté beaucoup plus que ce que j’ai pu donner. J’en suis extrêmement reconnaissant. »

Durant son mandat, Sean a documenté son expérience en prenant des photos des gens à Barrouallie, captant notamment sur sa pellicule les sourires des enfants. Il avait toujours souhaité retourner à Saint-Vincent pour revoir les gens qu’il avait rencontré, et prendre de nouvelles photos quelques décennies plus tard. En 2017, trente et un ans après son mandat, il y est retourné avec son fils adolescent (et une sac de hockey remplie de livres, de jouets et de jeux pour l’école).

Ils ont logé dans la famille d’une de ses anciennes élèves, Kenisha Patrick, qu’il avait retrouvée sur les médias sociaux il y a quelques années. Véritable pilier de sa communauté, elle est maintenant entrepreneure et enseignante en informatique à l’école de formation professionnelle locale. Il a rencontré d’autres anciens élèves, ainsi que des enfants de ses anciens élèves. Certains d’entre eux se souvenaient de lui. « Je ne veux nullement surestimer l’impact de mon travail là-bas. C’est toutefois très agréable d’entendre dire que l’idée communiquée par les volontaires canadiens relativement aux nombreuses possibilités qui s’offraient aux enfants avait fait son chemin. »

L’école Glebe Hill est toujours en fonction, et a même été agrandie. Elle est considérée comme l’une des meilleures écoles préscolaires dans le pays et le gouvernement l’a même donnée en exemple.

Les enfants de l’école Glebe Hill en 1986 et en 2017

Avec les photos qu’il a prises lors de ces deux séjours à Saint-Vincent, Sean a monté une exposition « Hier et aujourd’hui » à Halifax, N.-É. Il y a ajouté des photos de pays qu’il a visités dans le cadre de son travail, entre autres la Jamaïque, le Ghana et le Cameroun. « Je suis très reconnaissant du temps que j’ai pu passer dans ces pays, dit-il, surtout des moments où j’ai pu me promener avec mon appareil photo et m’imprégner des sages propos de Dorothea Lange, photographe américaine de la Grande Dépression, ‘l’appareil photo est un instrument qui apprend aux gens comment voir sans appareil photo’. »

Rendez-vous sur le site Web de Sean pour voir d’autres photos et en savoir plus sur son expérience.