Médias

Carrefour International célèbre la Journée internationale des volontaires en invitant les Canadiennes et Canadiens à exercer leur citoyenneté mondiale

Toronto, ON, 5 décembre 2018 – L’organisation de promotion des droits des femmes Carrefour International souligne la Journée internationale des volontaires en rendant hommage aux volontaires outre-mer et en invitant les Canadiennes et Canadiens, en tant que citoyennes et citoyens du monde, à exiger haut et fort le changement au nom des personnes les plus vulnérables dans le monde.

« Les Canadiennes et Canadiens comprennent très bien le concept de citoyenneté mondiale », déclare Christine Campbell, directrice nationale des relations externes de Carrefour International. « La citoyenneté est assortie de responsabilités, et l’une d’entre elles est de soutenir les personnes les plus vulnérables en conjuguant notre voix à la leur. Dans les pays du Sud, ce sont les femmes et les filles. »

Les jeunes ont particulièrement tendance à voir le monde comme une seule et unique communauté. Selon un sondage mené en 2017 par Research Now auprès d’individus dans la vingtaine et la trentaine dans 15 pays, dont le Canada, près de 60 % d’entre eux se considèrent comme des citoyens du monde.

Dans de nombreux pays, les attitudes de la société envers les femmes et l’absence de protection juridique menacent la sécurité et le bien-être des femmes et des filles. Par exemple, au Burkina Faso, le taux de mariages d’enfants est de 52 %; au Ghana, une femme sur trois est victime de violence sexuelle; et en Tanzanie, le président a publiquement qualifié de « paresseuses » les femmes qui ont recours à la contraception tout en menaçant de bannir de l’école les filles enceintes.

Fort de 60 années de coopération internationale, Carrefour associe des Canadiennes et Canadiens à des organisations partenaires locales afin de renforcer leurs capacités à soutenir les droits, la sécurité et l’autonomisation des femmes. De nombreux volontaires du Canada œuvrent outre-mer à bâtir un monde meilleur, notamment :

  • Asia Clarke, artiste joaillière et étudiante à la maîtrise, a accompli deux mandats de volontaire en 2018, au Ghana et en eSwatini (Swaziland). Elle a mis son expérience et ses idées en conception esthétique et stratégie de marque au service d’organisations locales. Ces dernières aident les femmes voulant s’affranchir du travail du sexe et de la violence ou, en tant que chefs de famille, sortir de la pauvreté extrême à démarrer leur propre entreprise de joaillerie. Dans ses études, Mme Clarke se penche actuellement sur la pérennité des programmes d’autonomisation économique des femmes dans le cadre de la politique d’aide internationale. Elle retournera au Ghana à l’été 2019 pour y réaliser un nouveau mandat tout en poursuivant ses travaux de recherche.
  • Fatou Seck, de Winnipeg, est engagée à promouvoir les droits des femmes en réduisant la pauvreté et en renforçant leur pouvoir par l’entrepreneuriat. Elle a mis à contribution sa grande expérience en gestion financière et de projet, acquise notamment à la Banque mondiale, dans le cadre d’un projet d’entrepreneuriat qui vise à renforcer l’autonomie des femmes et la sécurité alimentaire de leurs communautés au Sénégal. Mme Seck voit actuellement à la restructuration d’une des organisations partenaires sénégalaises pour l’aider à soutenir les entreprises d’initiative féminine de manière plus efficiente. C’est son deuxième mandat de volontaire au Sénégal cette année.
  • Sierra Nallo, photographe torontoise de 27 ans, est volontaire de Carrefour dans un programme d’autonomisation des filles au Ghana. Le programme aide les jeunes femmes à raconter leur histoire, des histoires qui doivent être connues, au moyen d’un outil de sensibilisation communautaire, la photographie. Mme Nallo entreprendra ensuite un second mandat au Ghana, où elle aidera des femmes à renforcer leurs capacités à participer à la prise de décisions à tous les niveaux, y compris pour l’adoption d’une loi sur les changements climatiques.
  • Robert Trudel, avocat de Victoriaville, au Québec, est un volontaire international chevronné. Il a accompli son plus récent mandat cette année au Ghana, dans le cadre du programme d’accès à la justice de Carrefour. M. Trudel, en collaboration avec des partenaires locaux, a supervisé les efforts de suivi de l’application des lois relatives à la prévention de la violence familiale par les juges, avocats et forces policières. Les observations et recommandations qui ont émané de ce projet éclairent les programmes communautaires et la formation continue auprès des acteurs du système de justice. M. Trudel vient d’amorcer un nouveau mandat qui l’amène à évaluer les résultats des projets de partenaires de Carrefour en Tanzanie.

Les efforts de ces volontaires donnent des résultats concrets. En effet, grâce au travail de volontaires comme Mme Seck et de partenaires sur le terrain comme l’UNFCS, 1 300 entrepreneures ont diversifié leurs produits et développé leurs compétences en production de savon. 65 femmes vivant en milieu rural ont appris de nouvelles techniques d’agriculture biologique et d’exploitation de l’énergie solaire afin d’assurer la sécurité alimentaire de 1 500 membres de leur communauté. En outre, un partenariat novateur avec les entreprises canadiennes Green Beaver et Papillon MDC a aidé le réseau des productrices de savon à accroître ses ventes de 80 % et à renforcer l’engagement et le leadership des femmes.

« Des volontaires canadiens travaillent avec nos partenaires dans certains des pays les plus pauvres du monde pour promouvoir les droits, réduire la pauvreté et améliorer l’accès à la justice de milliers de femmes et de filles », déclare Mme Campbell. « Ils méritent toute notre considération. »

 

À propos de Carrefour International
Carrefour International, chef de file en coopération internationale, lutte contre l’inégalité depuis 60 ans. Carrefour travaille dans certains des pays les plus pauvres du monde, en Afrique subsaharienne, en Afrique de l’Ouest et en Amérique du Sud, avec des organisations partenaires locales à créer des emplois décents et à renforcer l’autonomie des femmes afin qu’elles deviennent des leaders et s’affranchissent de la violence. Chaque année, nous mobilisons des volontaires et des employés, au Nord comme au Sud, qui mettent leur expertise au service d’enjeux mondiaux à l’échelle locale. Ensemble, nous conjuguons connaissances, expertise et ressources financières dans le but de créer un monde plus juste et équitable.

Pour fixer une entrevue avec Mme Campbell, une ou un volontaire, veuillez contacter :

Christopher Holcroft

Empower Consulting

416-996-0767/ 514-844-0664

christopherholcroft@hotmail.ca

 

Carrefour International remercie pour son soutien :