Nouvelles

De Carrefouriste a donateur mensuel, ou comment un ancien volontaire continue à changer des vies

Donor Profile: Jean Marc Hachey

 

 

 

 

 

 

« Tu ne peux pas écrire une thèse sur un endroit où tu n’es jamais allé. »

Voilà la vive réaction du directeur de thèse de Jean-Marc Hachey, alors que celui-ci lui annonçait qu’il consacrait sa thèse de maîtrise en sciences politiques au Ghana. Heureusement, le directeur de thèse de Jean-Marc venait de créer une section locale de Carrefour International et l’a invité à une séance d’information. C’était au début de 1981. Après une année d’efforts soutenus de collecte de fonds et de planification, Jean-Marc débarquait à Accra en juin 1982.

Il ne le savait pas encore, mais il traçait alors la voie qu’allait suivre sa vie. Il a enseigné l’anglais à l’école technique de la petite ville d’Abetifi où il a bien sûr favorisé des apprentissages, mais en a aussi reçu de nombreux.

« Que faut-il pour être heureux? me suis-je demandé. J’ai compris qu’en somme, il faut peu de choses: de quoi manger et des amis. Ce fut très libérateur. » Cette prise de conscience l’a amené à devenir pionnier du voyage à l’étranger, rédacteur d’un guide fort apprécié sur le travail à l’étranger et créateur du site Web www.myworldabroad.com où il partage son expérience.

« À partir des apprentissages que j’ai faits avec Carrefour, j’aide maintenant les gens à optimiser leur carrière grâce à des études, un stage, du volontariat ou un programme vacances-travail à l’étranger. Je montre les tenants et aboutissants de la compréhension interculturelle, de la communication, de la capacité d’adaptation à des personnes de divers domaines qui en manifestent l’intérêt, de sorte qu’elles puissent reconnaître et célébrer la merveilleuse diversité culturelle qui existe sur notre planète. »

Depuis son mandat de volontaire, Jean-Marc est toujours resté lié à Carrefour. Dès son premier emploi à la sortie de l’université, il a commencé à soutenir Carrefour International en faisant des dons ponctuels jusqu’à ce qu’il devienne, il y a environ 20 ans, donateur mensuel. Il apprécie le côté pratique des dons mensuels.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« La formule des dons mensuels est idéale. Pour l’organisation, elle constitue une source de revenus fiable, tandis que pour le donateur, les dons passent pratiquement inaperçus. Et ils s’additionnent au fil du temps. C’est la grande beauté de la chose. Je sais que mes dons mensuels soutiennent véritablement l’organisation à long terme. C’est un engagement continu très facile à réaliser. »

À travers tous les soubresauts de la vie, l’engagement de Jean-Marc envers le travail de Carrefour International pour la justice, les droits de la personne et l’égalité entre les sexes n’a jamais fléchi.
« J’appuie totalement la nouvelle orientation que s’est donné Carrefour pour aider les femmes et les filles, promouvoir leurs droits et renforcer leur autonomie. Je sais que mes dons mensuels s’harmonisent pleinement avec mes valeurs tout au long de l’année, et m’évitent la préoccupation de faire un don ponctuel une ou deux fois par an. »